Sommaire

Épilation à l'électrolyse électrique


Inventée il y a plus d'un siècle aux USA, l'épilation à l'électrolyse, également appelée épilation électrique ou électrolytique, peut se vanter d'être une des seules techniques épilatoires réellement définitive.



épilation du duvet à l'électrolyse
Avec l'épilation à électrolyse, vos poils sont définitivement détruits quel que soit votre phototype (couleur de votre peau et de vos poils). Cette technique épilatoire médicale utilise en effet un procédé qui permet de réaliser des réactions chimiques grâce à une activation électrique. La couleur des poils ou de la peau n'entre donc pas en compte et l'efficacité de cette technique est universelle.

Désormais détrônée dans le cœur du grand public par des méthodes plus modernes, plus rapides et moins impressionnantes, l'épilation à l'électrolyse n'en reste donc pas moins une méthode de choix, pour celles et eux qui ne peuvent pas faire appel au laser ou à la lumière pulsée intense (poils blonds ou blancs notamment).

Épilation à l'électrolyse : comment ça marche ?

Sur le plan concret, le médecin introduit un filament à la base d'un poil qui lui transmis un courant continu à faible voltage et ampérage. Cette impulsion électrique entraîne alors une réaction chimique qui produit de la soude caustique, suite à la décomposition de certains éléments contenus dans le follicule pileux. C'est cette soude caustique qui détruit en réalité la racine du poil définitivement. L'instrument utilisé est généralement un appareil électrique de haute fréquence relié à une pièce à main - ou un stylo - sur lequel est placé le filament, sorte de très fine aiguille stérile présentée sous emballage à usage unique.

Comme pour les méthodes de photo-épilation (épilation laser ou à la lumière pulsée), l'épilation électrique doit être réalisée pendant la phase anagène (phase de croissance du poil). Une contrainte qui oblige à étaler les séances dans le temps, selon la quantité de poils à éliminer et la phase dans laquelle ils se trouvent. Si la phase est adéquate, seuls quelques traitements seront nécessaires pour en venir à bout.

Au niveau de la durée de l'intervention, sachez que celle-ci est variable selon la zone à traiter et la nature de vos poils. Comptez en moyenne de 15 à 20 minutes pour le visage et parfois jusqu'à 2 heures pour traiter certaines zones du corps, comme les jambes. Dans tous les cas de figure, la première séance d'épilation électrique ne dépassera généralement pas une quinzaine de minutes afin de voir comment votre peau réagit à ce traitement.

Electrolyse et douleur : mythe ou réalité ?

Tout dépend de votre sensibilité. Si les insertions de ce filament ne causent d'ordinaire aucune douleur, il arrive cependant que le médecin ou le dermatologue nous prescrive une crème anesthésiante, voire même qu'il procède à une petite anesthésie locale semblable à celle pratiquée chez le dentiste. Ce qui est certain en revanche, c'est que l'épilation électrique, mise dans de mauvaises mains, peut s'avérer pour le coup réellement douloureuse ! Aussi vaut-il mieux s'en remettre aux savoir-faire d'un professionnel aguerri et équipé avec un matériel dernier cri, plutôt que de prendre le risque de souffrir inutilement.