Épilation Laser : principe, efficacité et consultation préalable



Depuis quelques années déjà, des avancées technologiques majeures ont permis la mise au point de nouvelles techniques d'épilation définitive, plus efficaces et plus durables que jamais. Parmi elles, la fameuse épilation laser.

L'épilation au laser s'est rapidement imposée comme une référence, en raison de ses nombreux avantages par rapport aux autres techniques épilatoires. C'est en effet une méthode à la fois durable, peu ou pas douloureuse, rapide, sécurisée et hygiénique. Elle répond donc en ce sens à bien des attentes et elle représente une technique d'épilation définitive des plus efficaces pour celles et ceux d'entre-nous qui peuvent y avoir accès.

 


Principe de base de l'épilation laser

 

Le laser émet un faisceau de lumière qui va traverser l'épiderme sans l'abîmer, avant de cibler les poils dont il va altérer définitivement les fonctions. Les follicules pileux vont alors être en quelque sorte "brûlés" par la lumière émise par le laser, processus que l'on qualifie de « photo-thermolyse sélective » : cela signifie que le faisceau lumineux est suffisamment puissant pour détruire le poil jusqu'à sa racine, mais qu'il reste insuffisant pour endommager la peau et les tissus environnants.

Lors de la séance d'épilation, la peau est protégée par un mécanisme actif (air froid pulsé par exemple) ou passif (plaque froide). Mais quelque soit le modèle de laser utilisé, sachez que les poils blancs ou trop clairs n'ont quasiment aucune chance d'être détruits : en l'absence de mélanine en effet, le principe de la « photo-thermolyse sélective » ne peut pas fonctionner car l'appareil ne sait plus faire la différence entre notre épiderme et nos poils…



Epilation laser : quelle efficacité ?

 

L'épilation laser est une technique épilatoire très efficace, mais qui doit être réalisée dans une période propice au niveau de la croissance des poils pour exprimer tout son potentiel. En effet, cette technique épilatoire ne peut efficacement détruire le poil que lorsque celui-ci se trouve dans une phase de croissance appelée « anagène », pendant laquelle les poils sont chargés en mélanine à leur maximum.

Se pose alors une question évidente : comment le laser peut-il traiter nos poils efficacement, puisque ceux-ci ont des périodes de croissance différentes ? La réponse est simple, quoique douloureuse pour notre porte-monnaie : ce cycle de croissance étalé dans le temps nous oblige à effectuer plusieurs séances d'épilation laser, 4 à 6 la première année puis bi-annuelles les années suivantes, pour obtenir un résultat optimal et de très longue durée.

 

Blonde, brune, rousse, peau foncée ou claire : quel résultat attendre du laser ?

La candidate idéale pour l'épilation laser est celle qui possède des poils foncés sur une peau claire :  ceux-ci étant très chargés en mélanine alors que la peau ne l'est pas, le terrain est idéal pour ce mode épilatoire.

En revanche, les peaux mates, noires ou bronzées doivent être traitées avec des appareils spéciaux pour obtenir de bons résultats (lasers ND:Yag LP ou Diode), les taux de mélanine de la peau et des poils étant relativement proches.

Un problème qui s'amplifie encore avec les poils clairs ou blancs, les lasers se montrant parfois impuissants pour les traiter efficacement, faute de mélanine…

 


Epilation laser : la consultation préalable

 

Phase primordiale et incontournable, la consultation préalable avec le médecin lasériste est une étape à laquelle est confrontée tout(e) candidat(e) à l'épilation laser.

Cette consultation initiale très importante et généralement gratuite a pour objectif de déterminer non seulement si vous êtes apte à suivre un programme d'épilation laser,  mais également le nombre de séances qui seront nécessaires pour éradiquer vos poils indésirables ainsi que le type de laser qui devra être utilisé.

L'utilisation des lasers médicaux n'étant pas sans danger pour la peau du patient en cas de mauvaise utilisation, on comprend que le médecin lasériste soit tenu de respecter un protocole médical rigoureux, afin de garantir à ses client(e)s une totale innocuité et les meilleurs résultats possible.

 

Le déroulement de la séance préalable

1. La soumission d'un questionnaire sur : votre état de santé général, vos antécédents médicaux, les traitements médicamenteux en cours, la réaction de votre peau au soleil…

2. L'évaluation par le médecin lasériste de votre profil, de vos motivations et du phototype de votre peau et de vos poils.

3. La réalisation d'un petit test de réaction cutanée, effectué sur une surface de 2 à 3 cm maximum.

4. Si le test est positif et que votre profil médical est concluant : un devis vous est normalement remis (obligatoire si le coût global dépasse 300 euros). Notez bien que, si le montant du devis est supérieur à 300 euros, vous bénéficiez d'un délai de réflexion et de rétractation de 14 jours.

5. Un document résumant les engagements du médecin et sa limite de responsabilité vous est soumis pour lecture et pour signature, si vous êtes d'accord bien sûr. Il doit vous remettre à cet effet une enveloppe timbrée qui lui est adressée, pour que vous puissiez lui retourner ledit document dans les délais légaux, après que vous aillez eu le temps de le lire tranquillement chez vous.

6. Un rendez-vous est pris pour votre première séance d'épilation laser. Une petite précaution à ce stade : prenez vos rendez-vous à l'avance, surtout à l'approche de l'été. Les centres laser réputés sont en effet pris d'assaut à cette période de l'année.